Renouvellement de mandat et évaluation académique

Toute évaluation est d’abord l’occasion de mener une réflexion sur soi, sur son travail scientifique, son parcours d’enseignant·e et son intégration dans l’institution ; mais c’est aussi le moment de poser les jalons du futur.

De façon générale, les différentes évaluations auxquelles sont soumis les membres du corps enseignant académique portent sur la qualité du dossier scientifique, celle de l’enseignement et le niveau d’intégration/rayonnement de l’intéressé·e dans l’institution et au-delà.

Le principe de l’évaluation est de garantir une bonne qualification dans tous les aspects considérés (enseignement, recherche, gestion/intégration) et non pas de calculer une note globale composée des différents indicateurs dont il serait fait une moyenne.

Pour tous les titres académiques, il existe 2 types de mandats : stables et précaires.

Mandat stable 

Au cours du premier mandat, tous les postes stables (PO, PAS, PTIT et MER) sont évalués académiquement deux fois en l’espace de 6 ans. En effet, la période initiale est scindée: la période probatoire (de la 1re à 4e année) puis celle de la fin du mandat (5e à 6e année). Un rapport d’activités (RA) détaillant les 3 axes (enseignement, recherche et gestion/intégration) est demandé à la personne évaluée vers la fin de la 3e/début 4e année: après évaluation, la personne est confirmée ou non dans son mandat – la période probatoire pouvant être prolongée. Il est tenu compte des contraintes personnelles et/ou familiales. Après la deuxième évaluation, le mandat est en principe confirmé.
Dès le deuxième mandat, l’évaluation académique n’a plus lieu qu’une fois tous les 6 ans ; en général, le processus démarre vers la fin de la 4e année et aboutit courant 5e.
Pour les chef·fe·s de département et chef·fe·s de service, l’entretien d’évaluation a lieu avec le/la Doyen·ne accompagnée pour les SSC, de la direction générale du CHUV ou pour les SSF, de la présidence de la section. Pour les autres, ce sont les vice-Doyen·ne·s qui prennent en charge les évaluations.

Mandat précaire 

Sont concernés les chargés de cours (CC), les maîtres assistants (MA), professeurs invités (PI), professeurs assistants (PAST) et les PAST en prétitularisation conditionnelle (PAST PTC ; dit « tenure track »).
La/le chef·fe de service (en SSC) ou la/le directeur·trice du département (en SSF) décide tous les ans du renouvellement ou non du mandat ainsi que de la durée, sur la base des besoins du service et de ses possibilités structurelles. 
Pour les PAST PTC, une fois par an, le/la vice-Doyen·ne à la relève procède à un entretien d’accompagnement au cours duquel sont abordés les 3 axes (enseignement, recherche et gestion/intégration). Un rapport d’évaluation est rédigé et servira de base à l’entretien de l’année suivante. Vers la fin de la 3e/début 4e année, une commission d’évaluation va être constituée par le Décanat en vue de la stabilisation.

TOP ^

Suivez nous:  

check.jpg
© sinemaslow

Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 00
Fax +41 21 692 50 05
chuv-logo.svg