Philippe Christe

christe.jpg
© Nicole Chuard, UNIL

Version du 25 septembre 2015

Philippe Christe, professeur associé

Spécialiste de l’écologie comportementale, Philippe Christe s’intéresse aux associations hôtes-parasites : comment les parasites sanguins, leurs vecteurs et leurs hôtes interagissent-ils et évoluent-ils ? Autorité reconnue en matière de parasitisme chez les chauves-souris et les oiseaux, il montre également un intérêt marqué pour l’écologie appliquée et la biologie de la conservation. Il a été promu professeur associé au Département d’écologie et évolution de l’UNIL dès le 1er août 2015.

Alors que de nombreux chercheurs se focalisent uniquement sur un acteur de la relation hôte-parasite, Philippe Christe montre un intérêt partagé pour l’hôte et le parasite. Chercheur atypique et innovant, il conjugue études comportementales, physiologie, génétique des populations et écologie pour décrypter les processus évolutifs impliqués dans les systèmes hôtes-parasites. Il répond à des questions originales qui vont de l’automédication chez les fourmis des bois à l‘utilisation d’acariens pour retracer la phylogéographie de leurs hôtes dans les îles méditerranéennes, en passant par les effets combinés de la malaria et du stress oxydatif sur le vieillissement des oiseaux et des chauves-souris.

La résistance aux parasites a un prix. Ce coût énergétique, parfois élevé, impacte ce que les biologistes de l’évolution appellent les «traits d’histoire de vie» de l’individu, comme son succès reproducteur, sa croissance, sa durée de vie, etc.  Des compromis se mettent ainsi en place : des mécanismes de défense contre le parasite, qu’ils soient physiologiques ou comportementaux, se développent au détriment de l’énergie investie dans la reproduction. En s’intéressant aux interactions complexes qui lient hôtes et parasites et à l’influence des facteurs environnementaux sur leur relation, Philippe Christe a contribué de façon importante à la compréhension de l’évolution des mécanismes de résistance face aux attaques parasitaires et des traits d’histoire de vie. Ses travaux ont été publiés dans les meilleures revues, lui assurant ainsi une excellente visibilité internationale.

Sa forte implication dans différents aspects de la conservation de la faune en fait un interlocuteur privilégié des praticiens, des autorités cantonales, de la Ville de Lausanne et également des médias. Depuis l’époque de sa thèse, il est très engagé dans la gestion des espaces verts du site de Dorigny et a été un acteur important de la mise en place de sa toute nouvelle réserve forestière. Il s’est également investi dans la protection de sites favorables à différentes espèces de chauves-souris en Suisse. Enseignant très impliqué, notamment au niveau du Master Behaviour, Evolution and Conservation, où il encadre de très nombreux travaux, il est également unanimement apprécié par les étudiant·e·s de Bachelor pour la qualité et l’originalité des travaux pratiques qu’il anime sur le terrain.

Bio express

1964 Naissance à Delémont (Jura) et enfance à Moutier
1989 Licence en biologie (certificats de botanique et zoologie), UNIL
1994 PhD, Institut de zoologie et écologie animale, UNIL - Prof. Heinz Richner
Parasites: modifications comportementales, coûts et conflits chez la mésange charbonnière
Prix de la Ville de Lausanne
1996-1997 Séjour postdoctoral, Universitad de Extremadura, Badajoz, Espagne et Université Pierre et Marie Curie, CNRS URA 258, Paris, France
Héritabilité des défenses immunitaires chez une espèce coloniale : l’hirondelle de fenêtre
1998-2003 Chercheur FNS, Institut d’écologie, UNIL
Parasitisme chez deux espèces jumelles de chauves-souris
2000-2015 Privat-docent, UNIL
2002-2015 Maître d’enseignement et de recherche (suppléant, puis type 1), UNIL
2004 Prix de la Fondation Dubois pour un CD-Rom didactique sur les chauves-souris (collaboration avec le Dr Glaizot, Musée de zoologie, Lausanne)
dès 2015 Professeur associé, Département d’écologie et évolution, UNIL

Par: Francine Billotte/Communication FBM
 

TOP ^

Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 00
Fax +41 21 692 50 05
chuv-logo.svg