Dario Diviani

diviani.jpg
© Hugues Siegenthaler, UNIL

Version du 27 juin 2014

Dario Diviani, professeur associé

Biologiste, spécialiste des mécanismes moléculaires impliqués dans l'hypertrophie et l'insuffisance cardiaques, les travaux de Dario Diviani visent à élucider le rôle des protéines AKAP et des récepteurs transmembranaires couplés aux protéines G (GPCRs) dans ces deux pathologies. Il a été titularisé professeur associé au Département de pharmacologie et toxicologie de l’UNIL dès le 1er août 2014.

Né en 1970 à Bellinzona, Dario Diviani étudie la biologie à la Faculté de sciences de l’UNIL entre 1989 et 1993. Il effectue son doctorat au Département de pharmacologie et toxicologie de cette même université où il travaille sur la caractérisation des mécanismes moléculaires impliqués dans la régulation du récepteur alpha1B-adrénergique sous la direction de la Prof. Susanna Cotecchia. Son doctorat en poche (1998), le jeune chercheur part au Vollum Institute de Portland (Oregon, USA), dans le laboratoire du Prof. John Scott, pour y effectuer un post-doctorat jusqu’en 2001. De retour à Lausanne, il rejoint le Département de pharmacologie et toxicologie comme post-doctorant, avant d’y devenir Maître assistant en 2003. Il est nommé privat-docent en 2007, professeur assistant en 2008, avant d’être titularisé professeur associé en 2014.

Pendant son post-doctorat, Dario Diviani étudie les mécanismes moléculaires qui contrôlent la fonction de la protéine kinase A (PKA), enzyme impliquée dans la régulation de la fonction cardiaque ainsi que dans la régulation du métabolisme des sucres et des lipides. Il découvre un nouveau membre de la famille des protéines d’ancrage de PKA (AKAP) exprimé dans les cardiomyocytes. Les recherches effectuées au sein de son laboratoire à Lausanne permettent de mettre en lumière le rôle des protéines AKAP dans les mécanismes pathophysiologiques responsables de l'hypertrophie et de l'insuffisance cardiaques. Ces pathologies, qui représentent une cause majeure de mortalité dans les pays occidentaux, sont associées à de profondes altérations du programme génétique du cœur qui, à terme, entrainent la mort des cardiomyocytes et une perte de la fonction cardiaque.

Le chercheur montre également que les protéines AKAP sont des régulateurs essentiels de l’hypertrophie cardiaque induite par les récepteurs couplés aux protéines G (GPCR)1 et met en évidence d’autres cascades de signalisation intracellulaires impliquées dans l'insuffisance cardiaque. Ces découvertes, qui ont permis de mieux comprendre les bases moléculaires responsables des changements d’expression génique et de la réorganisation cytosquelettique associés à ces deux pathologies, sont considérées comme très importantes dans le domaine de la pathophysiologie cardiaque. Les travaux du scientifique visent également à développer l’utilisation in vivo de petites molécules interférentes comme outils thérapeutiques innovants pour moduler les cascades de signalisation de l’AKAP-Lbc dans le cancer.

Les recherches de Dario Diviani sont financées depuis 2002 par le Fonds national suisse (FNS), principale institution d'encouragement de la recherche en Suisse et les Fondations Novartis et Emma Muschamp. Le chercheur a fait preuve d’une productivité scientifique constante, avec des publications dans des revues scientifiques de référence comme Current Biology (2001), EMBO Journal (2004), PNAS (2007, 2012) et Molecular and Cellular Biology (2013).

Le jeune professeur est également très impliqué dans l’enseignement. Il donne des cours de pharmacologie, toxicologie et pathophysiologie cardiaque aux étudiants en Bachelor en biologie et en Master en biologie médicale à l’UNIL et a développé un séminaire de biostastistiques et bioinformatique pour les étudiants en première année de Master en biologie. Le scientifique a aussi supervisé six étudiants en thèse.

Dario Diviani est membre du conseil de l’école doctorale de la FBM, du comité exécutif du programme métabolisme cardiovasculaire de l’école et de la commission de recherche. Il est aussi membre de la Société suisse de pharmacologie, de la Société américaine de biochimie et de biologie moléculaire et de la Société européenne de cardiologie.

Par: Caroline Ronzaud/Communication FBM

TOP ^

Suivez nous:  
Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 00
Fax +41 21 692 50 05
chuv-logo.svg