Petr Broz

broz.jpg
© Eric Deroze, SAM

Version du 25 septembre 2017

Petr Broz, professeur associé

Biologiste de formation, Petr Broz est un spécialiste des mécanismes de défense de l’hôte contre les infections bactériennes et de la reconnaissance des pathogènes par le système immunitaire inné. Il a été nommé professeur associé au Département de biochimie de l’UNIL dès le 1er octobre 2017.

Fasciné par la complexité des interactions entre hôte et pathogène, Petr Broz s’intéresse aux mécanismes de défense de l’hôte contre les bactéries et à la reconnaissance de ces dernières par le système immunitaire inné1. Comment les bactéries sont-elles détectées par l’hôte ? Quels sont les mécanismes immunitaires innés mis en place pour protéger l’hôte et se débarrasser du pathogène ? Comment la variété des interactions hôte-pathogène influence-t-elle la réponse immunitaire ? Ces questions sont au cœur de la recherche de Petr Broz. Pour y répondre, le scientifique utilise comme modèles d’étude les bactéries Salmonella typhimurium et Francisella tularensis, à l’origine d’infections sévères et potentiellement mortelles et dont les modes d’action intracellulaires diffèrent fortement, nécessitant la mise en place de mécanismes de défense distincts par l’hôte. Petr Broz a démontré l’implication de complexes appelés inflammasomes2 dans la lutte contre S. typhimurium et a caractérisé leur activation, ainsi que les mécanismes d’assemblage spatial et fonctionnel et de régulation en fonction du type de bactérie. Le chercheur s’intéresse également à un autre mécanisme de défense impliquant les interférons et à leur rôle dans la régulation de certains types d’inflammasomes. Il a notamment mis en évidence les cascades impliquées dans la destruction de S. typhimurium d’une part et de la bactérie Francisella d’autre part, ainsi que les gènes induits par les interférons et jouant un rôle dans la régulation de certains inflammasomes.

Dans le cadre de sa nomination, Petr Broz désire identifier de nouveaux composants impliqués dans les cascades d’inflammasomes grâce à une approche génomique et génétique, en utilisant notamment l’outil CRISPR/Cas93 chez la souris. Il aimerait également mettre en lumière les régulateurs et inhibiteurs de l’assemblage des inflammasomes et déterminer comment la structure de ces complexes varie selon le type d’activation. Par ailleurs, le scientifique désire poursuivre ses travaux sur les différents mécanismes de défense enclenchés selon le type de cellule hôte et sur les mécanismes de virulence permettant aux pathogènes d’échapper aux défenses de l’hôte.

Petr Broz a été plusieurs fois récompensé, notamment par le programme EMBO Young Investigator (2015) et le Friedrich Miescher Award de la Société suisse des biosciences moléculaires et cellulaires (2016), et a reçu plusieurs financements du FNS. Le chercheur a également publié dans des revues scientifiques de référence, telles que Science (2003, 2005), Nature (2014, 2012), Nature Communications (2017), Nature Immunology (2015) et PNAS (2010). Petr Broz est par ailleurs très impliqué dans l’enseignement pré- et postgradué et a supervisé plusieurs étudiants et doctorants et post-doctorants.

1Système immunitaire inné: système reconnaissant les pathogènes de manière non-spécifique et induisant les réponses immunitaires immédiates, à l’inverse de l’immunité adaptative conférant une protection plus tardive mais plus durable.

2Inflammasomes: complexes protéiques oligomériques impliqués dans l’immunité innée, formant des sortes de plateformes de signalisation cytosoliques qui dirigent la réponse inflammatoire vers les pathogènes.

3CRISPR/Cas9 : Système associant une enzyme qui coupe l’ADN (Cas9) et des séquences répétées dans l’ADN (CRISPR) et utilisé en génie génétique pour modifier facilement et rapidement le génome de cellules animales ou végétales.

Bio express

2002 Master en sciences, Biozentrum, Université de Bâle
2006 Thèse en microbiologie, groupe Prof. Guy R. Cornelis, Biozentrum, Université de Bâle
2007-2008 Chercheur scientifique, Département R&D, CSL Behring AG, Berne
2008-2012 Post-doctorat, groupe Prof. Denise M. Monack, Département de microbiologie et immunologie, Ecole de médecine, Université Stanford, Etats-Unis
2013-2017 Professeur assistant FNS, Focal Area Infection Biology, Biozentrum, Bâle
dès 2017 Professeur associé à la Faculté de biologie et de médecine de l'UNIL

Par: Caroline Ronzaud/Communication FBM

Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 00
Fax +41 21 692 50 05
chuv-logo.svg