Bernard Favrat

favrat.jpg
© Gilles Weber, SAM

Version du 4 septembre 2014

Bernard Favrat, professeur associé

Médecin adjoint au Centre universitaire romand de médecine légale (CURML) et à la Policlinique médicale universitaire (PMU), Bernard Favrat est un spécialiste de l’expertise médicale. Ses deux champs d’activité sont l’expertise clinique en médecine du trafic, en lien avec l’utilisation de substances et l’aptitude à conduire, ainsi que la recherche clinique en médecine interne, notamment sur les carences en fer et en vitamines. Il a été nommé professeur associé en expertise médicale de l’UNIL dès le 1er octobre 2014.

Né en 1961 et de nationalité suisse, Bernard Favrat étudie la médecine à l’UNIL, où il obtient son diplôme fédéral en 1986. Il se spécialise en médecine interne dans les services de médecine de l'hôpital des Cadolles à Neuchâtel, puis à la Policlinique médicale universitaire de Lausanne (PMU). Il reçoit son titre de spécialiste en médecine interne et son doctorat en médecine de l’UNIL en 1996. De 1995 à 1997, le jeune médecin se forme en épidémiologie clinique au sein de l'Unité d'abus de substances du Département de psychiatrie de l'Université de Yale (New Haven, USA). De retour à la PMU comme chef de clinique, il est nommé en 2002 médecin associé à 50% et responsable de la consultation générale. La même année, il prend les fonctions de médecin associé à 50% à l'Institut universitaire romand de médecine légale (CURML) et la direction de l'Unité de médecine du trafic. En 2008, suite à l'obtention des titres de privat docent et de maître d'enseignement et de recherche (MER1), Bernard Favrat est promu médecin adjoint en expertise médicale au CURML et à la PMU. En 2011, il obtient le nouveau diplôme de spécialiste en médecine du trafic décerné par la Société suisse de médecine légale. Il exerce son activité d'expertise en médecine du trafic et abus de substance sur les sites du CHUV et des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) au sein du CURML. Dès le 1er octobre 2014, il a été nommé professeur associé en expertise médicale de l'UNIL.

L’activité clinique de Bernard Favrat couvre l’expertise médicale dans le domaine du trafic et concerne notamment la prise de médicaments, d’alcool et de substances illicites lors d’accidents de la route. Depuis 2001, le médecin travaille au développement d’une nouvelle unité de psychologie et médecine du trafic au sein du CHUV, ainsi qu’à l’évaluation médicale des conducteurs professionnels. Le spécialiste a mené plusieurs études sur la capacité à conduire après prise de cannabinoïdes. Il a également procédé à des études comparatives randomisées dans le but d’évaluer l’efficacité d’interventions éducationnelles visant à réduire sur le long terme le risque de récidive chez des conducteurs ayant conduit sous abus de substances. L’ensemble de ces études est effectué en collaboration avec des professionnels médicaux du CURML, du CHUV et de la PMU. Un autre axe de recherche novateur actuellement en développement est la mise au point d’un test d’évaluation neuropsychologique et neuro-ergonomique adapté pour l’identification de personnes vulnérables dans le trafic. L’épreuve mesure leur aptitude à conduire à l’aide de tâches standardisées sur ordinateur et d’un simulateur de conduite. Bernard Favrat travaille en parallèle à l’élaboration d’un projet destiné à favoriser la mobilité des seniors, que ce soit en voiture ou en transports publics, sans compromettre leur sécurité et en étroite collaboration avec les ergothérapeutes.

Dans un tout autre domaine, Bernard Favrat mène des travaux de recherche clinique en médecine interne. Il a notamment conduit des essais cliniques comparatifs randomisés permettant d’évaluer l’efficacité de la thérapie martiale (c’est-à-dire contenant du fer) lors d’une carence en fer ou lors de fatigue sans anémie. Sous sa direction, ces études randomisées contrôlées ont eu lieu aussi bien en Suisse qu’en Europe (France, Allemagne, Suède, Autriche). Le chercheur conduit également d’autres projets internationaux sur les carences en vitamines, notamment une revue systématique avec méta-analyse de données individuelles. Le médecin collabore aussi avec le service de transfusion sanguine (Transfusion interrégionale CRS) pour des études cliniques concernant la carence en fer. Avec l’Institut universitaire de médecine de famille, il mène des travaux sur les douleurs thoraciques au cabinet médical et sur la prévalence de problèmes psychiatriques chez les patients présentant des plaintes somatiques.

Depuis son arrivée au CHUV, Bernard Favrat s’implique activement dans l'enseignement pré- et post-gradué de l'examen fédéral de médecine. Ses cours relèvent de la médecine générale et de la médecine du trafic et de l'expertise. Le médecin donne également des conférences post-grades sur l'aptitude à conduire et fait partie de plusieurs comités d’évaluation dans ce domaine, dont la commission Fachausschuss Strassenverkehr et celle du Collège romand des spécialistes en aptitude à conduire. Par ailleurs, Bernard Favrat intervient comme co-expert pour les examens d’obtention du titre de spécialiste en médecine du trafic de la Société suisse de médecine légale. Depuis 2012, il s’implique dans le comité responsable du développement en romandie de la formation en expertises médicales pour les assurances sociales dans le cadre de la Swiss Insurance Medicine.

Bernard Favrat est l’auteur de plusieurs chapitres d’un livre sur les stratégies cliniques et auteur ou co-auteur d'une soixantaine de publications dans des revues scientifiques de référence, comme:

  • British Medical Journal (2003, 2004),
  • Drug and Alcohol Dependence (2006),
  • BMC Medicine (2010, 2011, 2012),
  • PLoS One (2013, 2014),
  • Canadian Medical Association Journal (2006, 2012),
  • Neuropsychopharmacology (2014),
  • Bioanalysis (2013),
  • Drug Testing Analysis (2014),
  • American Journal on Drug and Alcohol Abuse (2007, 2011),
  • Forensic Science International (2010, 2014),
  • BMC Psychiatry (2005, 2012),
  • BMC Family Practice (2006, 2007, 2010, 2011).

Il est également membre de sociétés savantes, dont la Société suisse de médecine interne, la Société suisse de médecine légale et la Société suisse de médecine de l’addiction.

Par: Caroline Ronzaud/Communication FBM

TOP ^

Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 00
Fax +41 21 692 50 05
chuv-logo.svg