Tatiana Petrova

petrova.jpg
© Félix Imhof, UNIL

Tatiana Petrova, professeure associée

Version du 1er décembre 2015

Spécialiste de la biologie vasculaire et du cancer, Tatiana Petrova s’intéresse au rôle des vaisseaux lymphatiques et sanguins dans la progression tumorale. Elle étudie les mécanismes qui maintiennent l’équilibre vasculaire dans les tumeurs et les tissus sains. Membre affiliée du Service de pathologie expérimentale du CHUV et de l’Institut suisse de recherche expérimentale sur le cancer (ISREC) de l’EPFL, elle a été nommée professeure associée à la Faculté de biologie et de médecine de l'UNIL au sein du Département d'oncologie fondamentale dès le 1er octobre 2015.

Considéré autrefois comme un simple réseau de drainage des déchets tissulaires, le système vasculaire lymphatique joue un rôle physiologique majeur dans le transport de fluides et le trafic des cellules immunitaires dans l'organisme. Son importance dans le développement de nombreuses pathologies, comme le cancer, les maladies inflammatoires chroniques ou l'obésité, en fait une cible intéressante pour la conception de nouvelles stratégies thérapeutiques.

Le rôle des facteurs de transcription dans le système vasculaire et le cancer est au cœur de la démarche scientifique de Tatiana Petrova. La chercheuse étudie également les mécanismes qui maintiennent l’équilibre de croissance et de quiescence vasculaire dans les tumeurs et les tissus normaux, comme l’interaction, dans les vaisseaux, entre les forces mécaniques et les signaux biochimiques. Tatiana Petrova et son équipe ont notamment identifié de nouveaux régulateurs de la formation des valves des vaisseaux lymphatiques, indispensables pour le drainage de la lymphe à travers l'organisme, et décrit les mécanismes de leur développement. Ces résultats ont permis de mieux comprendre comment les cellules endothéliales réagissent aux forces mécaniques générées dans les vaisseaux et apportent également de nouvelles connaissances pour le traitement du lymphœdème1, une complication fréquente qui survient après l’ablation des certaines tumeurs.

Dans le cadre de sa nomination comme professeure associée à l'UNIL dès le 1er octobre 2015, Tatiana Petrova ambitionne de développer un réseau de collaborations transdisciplinaires avec des spécialistes de différents domaines, tels que la bioinformatique, la recherche clinique sur le cancer et la bioingénierie, dans le but de mieux comprendre le développement et la fonction du système vasculaire. Le premier axe de recherche vise à étudier des modèles cellulaires et animaux pour mettre en lumière le rôle des cascades de signalisation et de transduction mécanique impliquées dans le développement des vaisseaux et la régulation de leur fonction pathophysiologique. Le deuxième axe prévoit de caractériser les mécanismes moléculaires qui contribuent à la croissance des tumeurs et à la dissémination des cellules tumorales par les vaisseaux lymphatiques. Enfin, Tatiana Petrova désire identifier de nouveaux régulateurs de la fonction des cellules lymphatiques endothéliales grâce à des modèles génétiques. Cette approche globale devrait permettre de développer de nouvelles voies thérapeutiques pour le traitement des dysfonctionnements du système vasculaire lymphatique dans les maladies humaines.

Considérée par ses pairs comme une scientifique hors norme dans son domaine, Tatiana Petrova a été récompensée par de nombreux prix dont le Prix Leenaards (2011), le Prix de la Faculté de biologie et de médicine de l’UNIL (2012) et le Pfizer Biomedical Research Prize (2013). Elle est l’auteur de chapitres de livres et d'une cinquantaine de publications dans des revues scientifiques de référence, comme :

  • Cancer Cell (2008),
  • Nature Medicine (2004, 2010),
  • Journal of Cell Biology (2009),
  • Developmental Cell (2012),
  • Journal of Clinical Investigation (3 fois en 2015).

La chercheuse est par ailleurs membre de plusieurs comités scientifiques et éditoriaux. Elle est également très impliquée dans l’enseignement pré- et postgradué à la FBM de Lausanne et a encadré plusieurs étudiants en Master et des doctorants.

1Lymphœdème : gonflement d'une partie plus ou moins importante du corps à la suite d'une accumulation de liquide lymphatique dans les tissus conjonctifs.

Bio express

1990 Diplôme de Master en chimie, Université de Moscou, Russie
1996 Doctorat en biophysique des calciprotéines sous la direction du Dr J. Cox, Département de biochimie, Université de Genève, Suisse
1997-1999 Post-doctorat (bourse FNS) sur la maladie d’Alzheimer dans le groupe de la Prof. L. Van Eldik, Northwestern University Medical School, Chicago, Etats-Unis
1999-2004 Post-doctorat sur les mécanismes de lymphangiogenèse dans le groupe du Prof. K. Alitalo, Biomedicum Helsinki, Finlande
2004-2008 Cheffe de groupe (bourse pour chercheuse avancée de l’Académie des sciences de Finlande), Biomedicum Helsinki, Finlande
2008 Professeure boursière FNS, Centre pluridisciplinaire d’oncologie du CHUV
2015 Professeure associée, Département d’oncologie fondamentale, FBM-UNIL

Par: Caroline Ronzaud/Communication FBM

TOP ^

Suivez nous:  

Les liens:

Page Unisciences

Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 00
Fax +41 21 692 50 05
chuv-logo.svg