David Vernez

vernez.jpg
© Eric Deroze, SAM

Version du 17 juillet 2014

David Vernez, professeur associé

Ingénieur-chimiste de formation et co-directeur de l’Institut universitaire romand de santé au travail (IST) à Lausanne, David Vernez est un spécialiste de l’hygiène du travail. Il s’intéresse tout particulièrement à l’évaluation et à la prédiction de l’exposition aux polluants. Il a été nommé professeur associé de l'UNIL dès le 1er août 2014.

Né en 1969 et de nationalité suisse, David Vernez étudie le génie chimique puis les sciences techniques dans le cadre de son doctorat qu’il obtient en 1999 à l’EPFL. L’ingénieur travaille sur l’analyse, la prévention et la gestion des risques en partenariat avec l’Institut universitaire romand de santé au travail (IST). Il effectue ensuite un post-doctorat au sein du Safety Sciences Group de la Delft University of Technology (Hollande). Entre 2000 et 2004, David Vernez revient à l’IST où il occupe la fonction de chef de projet en hygiène du travail et se consacre à l'analyse des risques et à l'évaluation de l’exposition aux agents chimiques et physiques. En parallèle, il travaille dans la société GESTE Engineering comme conseiller en sécurité du travail et en mesure des risques techniques. En 2004, David Vernez prend la fonction d'adjoint au directeur de l’IST, où il coordonne des projets en recherche appliquée dans le domaine de la santé du travail. Il obtient le titre de privat-docent de l’UNIL en 2005. L’année suivante, le scientifique rejoint l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (AFSSET) comme responsable du pôle Expologie au sein du Département de l’environnement et du travail. Il y dirige des activités de mesure de risques sanitaires au niveau national, ainsi que des expertises dans le domaine de l’exposition à des agents chimiques et physiques. Trois ans plus tard, David Vernez rentre à Lausanne où il est nommé chef du groupe Science de l’exposition à l’IST. Il mène des activités de recherche et de valorisation de projets en toxico-cinétique, notamment au niveau de la peau, et en mesure et modélisation des polluants de l’air. En 2013, David Vernez devient co-directeur de ce même institut et dès le 1er août 2014, il a été nommé professeur associé en hygiène du travail.

Les travaux de recherche de David Vernez visent, par la modélisation ou l'expérimentation, à évaluer la perméation et la métabolisation des agents chimiques par la voie cutanée, à comprendre le lien entre l'exposition de la peau aux ultra-violets solaires et l’apparition de cancers cutanés, et à développer des modèles prédictifs d'exposition aux polluants atmosphériques. Les compétences du scientifique sont unanimement reconnues au plan national. Le jeune professeur collabore en effet étroitement avec plusieurs instituts de renom, dont le Département de dermatologie du CHUV pour l’étude des effets de substances chimiques toxiques et irritantes sur des cellules de peau humaine. David Vernez travaille également avec l’Université de Genève, MétéoSuisse et l’Institut de médecine préventive et sociale pour mettre en place un modèle numérique 3D de prédiction de l’exposition anatomique aux rayonnements ultraviolets du soleil. Enfin, le chercheur mène une étude comparative de grande envergure sur la performance et les limites de divers modèles prédictifs d’exposition aux polluants aériens.

Le jeune professeur s’implique très activement dans l'enseignement pré- et post-gradué. Il est notamment enseignant responsable pour la formation des hygiénistes du travail suisses. Il donne également des cours en hygiène du travail et des sciences de l'exposition aux étudiants ingénieurs en environnement de l'EPFL, ainsi qu’aux étudiants en santé du travail et en toxicologie à l’EPFZ et à l’Université de Genève, respectivement.

David Vernez a obtenu la reconnaissance de ses pairs au travers d'une trentaine de publications dans des revues scientifiques de référence, comme:

  • Journal Of Exposure Science And Environmental Epidemiology (2014),
  • Archives of Toxicology (2014),
  • British Journal of Dermatology (2012),
  • Photochemistry and Photobiology (2011),
  • Statistics in Medicine (2009),
  • Journal of Occupational and Environmental Hygiene (2006).

Il est également l’auteur de plusieurs chapitres d'ouvrages spécialisés.

Le chercheur est membre de plusieurs comités scientifiques dont la Commission scientifique de l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS, France), le Comité scientifique du programme de recherche de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES, France), le Swiss Focal Point de l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, et la MAK Kommission en charge de l'élaboration des valeurs limites d'exposition professionnelle de la Suva. David Vernez est également membre de la Swiss Society of Industrial Hygienists (SSHT) et participe à la révision de publications scientifiques dans divers journaux spécialisés.

Par: Caroline Ronzaud/Communication FBM

TOP ^

Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 00
Fax +41 21 692 50 05
chuv-logo.svg