Patrick Bodenmann

bodenmann.jpg
© Francesca Palazzi, PMU

Version du 6 octobre 2016

Patrick Bodenmann, professeur associé

Médecin adjoint à la Policlinique médicale universitaire (PMU) de Lausanne, Patrick Bodenmann est responsable du Centre des populations vulnérables depuis sa création en 2000. Il a été nommé professeur associé à la Faculté de biologie et de médecine de l’UNIL, titulaire de la nouvelle Chaire de médecine des populations vulnérables dès le 1er août 2016.

La création d’une Chaire de médecine des populations vulnérables à la Faculté de biologie et de médecine de l’UNIL s’inscrit dans la réalité sociale actuelle et répond à des priorités de politique sanitaire cantonale et fédérale : 8 % de la population est menacée de pauvreté en Suisse, 13 % renonce à des soins pour des raisons économiques et quelque 150’000 personnes sont le fruit de migrations forcées avec des besoins sanitaires spécifiques. Cette reconnaissance académique d’une médecine sociale – étape nécessaire, mais non suffisante – consolide la cité hospitalière universitaire lausannoise comme centre de référence national et européen pour la prise en charge des populations à risque de disparités en santé qui cumulent vulnérabilités médicale et socio-économique.

La pratique de la médecine interne générale ambulatoire est à la base de la prise en charge de ces populations et à la source de l’académisation des disparités en santé. Comment réduire ces potentielles disparités en santé ? Cette question est au centre des intérêts de recherche de Patrick Bodenmann. Des études observationnelles ont permis de documenter la qualité de prise en charge de certaines populations vulnérables (requérants d’asile, sans-papiers, autochtones marginalisés), leurs comportements à risque (tabac, intimité), certaines de leurs atteintes spécifiques, ainsi que leur dépistage (tuberculose). Face à la complexité de ces patients, il s’est concentré sur le développement des compétences cliniques transculturelles des médecins et soignants et à l’évaluation de leur impact dans la pratique clinique. Il a également analysé les difficultés des patients qui «naviguent» au sein du système sanitaire, en renonçant aux soins pour des raisons économiques ou en ayant fréquemment recours aux urgences.

Son objectif d’équité des soins s’inscrit dans une démarche résolument clinique et scientifiquement rigoureuse. Le Centre des populations vulnérables qu’il dirige depuis plus de 15 ans coordonne les activités de soins auprès des plus démunis dans différents secteurs (asile, clandestinité, urgences, cabinets du médecin de premier recours). Patrick Bodenmann a développé un enseignement spécifique sur les disparités en santé pour le cursus prégradué et a consolidé l’enseignement postgradué et continu dans ce domaine. Il ambitionne de renforcer l’utilisation de moyens pédagogiques innovants, tels que l’e-learning et les MOOCS, et de poursuivre le développement de nouvelles formations (DAS, Summer School). La création de cette Chaire est une opportunité unique de maillage avec d’autres institutions locales et nationales (IUFRS, HES-SO, Faculté des SSP) ainsi qu’internationales, notamment aux États-Unis et au Canada.

Bio express

1966 Naissance à Genève
1993 Diplôme de médecin, UNIL
dès 2000 Responsable de l’Unité des populations vulnérables, devenu Centre en 2015
2001 Thèse MD, UNIL et titre suisse de spécialiste en médecine interne
2004 Master of Science in Public Health, University of London
Diploma of the London School of Hygiene and Tropical Medicine
2009 Maitre d’enseignement et de recherche, FBM, UNIL
2012 Certificate, Disparities Solutions Center, Massachusetts General Hospital, Boston
2012 Privat-docent, FBM, UNIL
2015 Prix suisse de la recherche du Collège de médecine de premier recours pour son travail sur la Précarité en cabinet
dès 2016 Professeur associé à la Faculté de biologie et de médecine, UNIL

Auteur de plus de 100 publications, Patrick Bodenmann est également responsable médical de l’Unité de soins aux migrants (USMi-PMU, dès 2002), coresponsable pour Lausanne du réseau Swiss Hospitals for Equity (SH4E, dès 2008) et responsable du bureau de la Commission CHUV-PMU Populations sociales (dès 2011).

Par: Francine Bilotte/Communication FBM

TOP ^

Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 00
Fax +41 21 692 50 05
chuv-logo.svg