Antje Horsch

horsch.jpg
© droits réservés

Version du 6 octobre 2017

Antje Horsch, professeur assistante

Les études d'Antje Horsch sont axées sur l’impact du stress et du traumatisme sur la santé mentale des parents et de leurs enfants durant la période périnatale. Elle a été nommée professeure assistante à l’Institut universitaire de formation et de recherche en soins (IUFRS) de l’Université de Lausanne le 1er septembre 2017.

Psychologue clinicienne de formation, Antje Horsch a réalisé son doctorat à l’Université d’Oxford en 2004. Ses expériences en tant que psychothérapeute d’enfants et d’adultes lui ont servi également à inspirer et motiver ses axes de recherche. A Oxford, elle dirigeait des études identifiant les facteurs de risque psychologiques liés au développement des problèmes de santé mentale chez des parents, comme expérimentés par exemple lors d’un diagnostic d’une maladie grave chez l’enfant, d’un diagnostic prénatal démontrant une anomalie fœtale, d’un accouchement traumatique et/ou prématuré, ou d’un décès d’enfant.

A son arrivée en Suisse en 2012, elle est nommée responsable de recherche au CHUV au sein du Département femme-mère-enfant (DFME) et du Service d’endocrinologie. Au cœur du Service de néonatologie, elle y développe le Lausanne perinatal research group. Les deux missions principales de son équipe interdisciplinaire sont (1) de comprendre la transmission intergénérationnelle du stress et du traumatisme lors de la période périnatale, et (2) de développer des interventions précoces dites evidence-based afin de prévenir les problèmes de santé mentale chez des parents et leurs enfants suite à des expériences périnatales traumatisantes ou stressantes. Ses recherches actuelles sont soutenues pars deux bourses octroyées par le FNS. Son programme de recherche a été valorisé par de nombreux articles publiés dans des revues internationales.

Antje Horsch est dotée d’une riche expérience dans l’enseignement pré- et postgradué, comme le montre son implication dans la supervision de nombreux-ses étudiant-e-s en Master et doctorant-e-s. Elle se démarque également par sa participation à de nombreuses conférences destinées au grand public. Elle a récemment co-initié l’exposition «ReNaissance» à l’Hôtel de Ville de Lausanne, et a mis sur pied l’Association (Re)Naissances qui a pour but de stimuler une entraide entre parents affectés par des expériences traumatiques lors d’une grossesse ou d’un accouchement. Elle est co-auteur de recommandations internationales publiées par l’International Network for Perinatal Post-traumatic Stress Disorder Research, et siège au sein du comité de la Society for Reproductive and Infant Psychology. Un partenariat académique-clinique avec le DFME assurera la continuation de son programme de recherche.

Bio express

1996 Bachelor en psychologie, Humbolt Universität, Berlin
1996-1997 Graduate Scholarship à l’Université de Toronto
2000 Master en psychologie clinique, Humbolt Universität, Berlin
2004 Doctorat en psychologie clinique, Université d’Oxford
2005-2011 Lecturer à l’Université d’Oxford; activité clinique dans un centre national spécialisé en stress post-traumatique
2012 Responsable de recherche au Département femme-mère-enfant et au Service d’endocrinologie au CHUV
2016 Privat-docent à l’Université de Lausanne
2017 Professeure assistante à l’Institut universitaire de formation et de recherche en soins, Université de Lausanne

Par: Véronique Jost / Communication FBM

TOP ^

Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 00
Fax +41 21 692 50 05
chuv-logo.svg