Patrice Mathevet

mathevet.jpg (Nouveau chef de service de la gynécologie, professeur MATHEVET...
© Morgane Rossetti, SAM

Version du 25 mars 2014

Patrice Mathevet, professeur ordinaire

Gynécologue-obstétricien, Patrice Mathevet est un expert des cancers gynécologiques et plus particulièrement du traitement chirurgical des cancers pelviens. Il a été nommé professeur ordinaire de l’UNIL et médecin chef du Service de gynécologie du CHUV dès le 1er octobre 2013.

Né en 1960, Patrice Mathevet réalise son cursus de médecine et de biologie à l’Université Claude Bernard Lyon 1. Le Français y obtient sa qualification de spécialiste en gynécologie-obstétrique (1990), qu’il complète par un certificat de méthodes en recherche clinique et épidémiologique (1991) et une Maîtrise de biologie humaine (1991). Un séjour au MD Anderson Cancer Center de Houston (USA) en tant que Visiting Professor Assistant (1992-1993) lui permet de travailler sur la cancérogénèse en relation avec les papillomavirus humains. De retour à Lyon, il enchaîne avec un diplôme d’études approfondies (DEA) en différenciation, génétique et immunologie (1994) et un doctorat de science (2002), tout en exerçant comme praticien hospitalier dans le Service du Prof. Dargent à l’Hôpital Edouard Herriot de Lyon. Patrice Mathevet couronne ce parcours d’une Habilitation à diriger la recherche en 2003, avant d’être nommé en 2005 professeur des universités (Université de Lyon 1), praticien hospitalier et chef de l’Unité de sénologie au CHU de Lyon.

Le scientifique rejoint Lausanne en décembre 2012 en tant que professeur invité de l’UNIL et médecin chef au Service de gynécologie du CHUV, avant d’être nommé sur concours au titre de professeur ordinaire de l’UNIL et chef du Service de gynécologie du CHUV dès le 1er octobre 2013. Le scientifique amène avec lui son vaste réseau de collaborations en Europe (Lyon, Paris, Gênes, Milan, Bruxelles...) et Outre-Atlantique (New York, Houston, Québec).

Sur le plan clinique, Patrice Mathevet est un expert dans la prise en charge chirurgicale des cancers pelviens et du col de l’utérus. Il a développé des techniques innovantes de laparoscopie (coelioscopie et trachélectomie) qui visent à préserver la fertilité des jeunes patientes et à diminuer les séquelles des traitements. Pour lutter contre cette même pathologie, Patrice Mathevet a également travaillé sur le développement d’un vaccin préventif contre le papillomavirus. Le vaccin thérapeutique, quant à lui, se trouve à un stade de recherche prometteur.

Ses travaux de recherche portent sur l’étude et l’application de la technique du ganglion sentinelle dans la prise en charge des cancers du col de l’utérus débutants. Ils visent à réduire la morbidité chez les patientes en phase précoce de cancer, en limitant la chirurgie ganglionnaire et en prévenant la récidive, grâce à une compréhension plus fine des mécanismes de métastases ganglionnaires et en particulier des micro-métastases. Le scientifique s’intéresse également à la biologie des métastases osseuses des cancers du sein et leur prévention par les biphosphonates.

Au plan clinique, le nouveau chef de Service de gynécologie insiste sur la nécessité de mettre en place un réseau de soins au niveau romand pour le plus grand bénéfice des patients et de centraliser la prise en charge des pathologies complexes à l’hôpital universitaire, qui assure ainsi un rôle de leader. Les premiers contacts avec les hôpitaux cantonaux, ainsi qu’avec les cliniques privées du canton ont permis d’entamer de très bonnes collaborations. A l’interne du CHUV, les échanges avec les autres Départements, notamment l’oncologie et la radiologie médicale, sont particulièrement riches.

Parallèlement, les urgences gynécologiques restent un secteur phare du Service vis-à-vis de la population locale. Elles représentent à elles seules plus de 5000 consultations par an. Patrice Mathevet prévoit de créer à l’été 2014 une plateforme commune des urgences gynécologiques et obstétricales, à même d’augmenter la réactivité et la qualité de prise en charge des patientes.

Consultant pour l’Organisation mondiale de la santé, et membre de plusieurs sociétés académiques dont l’EORTC, l’Organisation européenne pour la recherche et le traitement du cancer, Patrice Mathevet est l'auteur d'une vingtaine de chapitres d'ouvrages et d'une centaine d'articles publiés dans des journaux scientifiques de référence internationale. Ses compétences et sa notoriété en Europe et aux États-Unis contribueront à favoriser le développement de la gynécologie et de la cancérologie lausannoises et de leurs réseaux de collaborations aussi bien en Suisse qu'au-delà des frontières nationales.

Par: Communication FBM

TOP ^

Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 00
Fax +41 21 692 50 05
chuv-logo.svg