Yan Guex-Crosier

guex_crosier.png
© droits réservés

Version du 2 mars 2017

Yan Guex-Crosier, professeur associé

Médecin adjoint à l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin, Yan Guex-Crosier y est responsable de l’Unité d’immuno-infectiologie oculaire. Reconnu à l’échelon international pour la prise en charge des uvéites1, il a été nommé professeur associé de l’UNIL au 1er février 2017.

L’inflammation oculaire constitue le fil rouge du parcours professionnel de Yan Guex-Crosier. Aux États-Unis, le médecin collabore à des projets de recherche fondamentale avec le Prof. Thomas Waldmann, «père» des traitements par anticorps monoclonaux inhibiteurs des cytokines et chimiokines et se familiarise avec les impératifs des études randomisées multicentriques dans l’uvéite 1 avec le Prof. Robert Nussenblatt. À Paris, il contribue au développement d’un prototype d’implant intra-oculaire pour les uvéites.

De retour en Suisse, il crée et développe sur le modèle américain une unité associant la recherche fondamentale et la clinique pour développer de nouvelles procédures diagnostiques et thérapeutiques pour les pathologies inflammatoires oculaires. Il participe à de nombreuses études multicentriques randomisées et encadre plusieurs thèses de doctorat. Très rapidement, il met sur pied une biobanque associée à une base de données cliniques qui permet de sérier les pathologies par cohortes. En collaboration avec l’Université de Genève, il développe un système d’implant intra-oculaire pour lequel un brevet international a été obtenu.

L’importante pratique clinique de l’ophtalmologue, qui inspire sa recherche, est dédiée à la prise en charge des uvéites liées à des pathologies systémiques complexes. Au sein de l’antenne d’ophtalmologie du CHUV dont il est responsable, il collabore très étroitement avec des collègues d’autres spécialités (médecine interne, rhumatologie, maladies infectieuses, dermatologie, etc.). Avec le Prof. Michaël Hofer, spécialiste des maladies inflammatoires rares de l’enfant et de l’adolescent au CHUV, il met en place, dès 1998, une consultation mixte des uvéites pédiatriques et développe une plateforme de recherche épidémiologique validée au niveau national et en phase de déploiement à l’échelon européen.

Après avoir fait de l’Unité d’immuno-infectiologie oculaire un centre de référence tertiaire de renommée nationale et internationale, Yan Guex-Crosier entend poursuivre l’ancrage de celle-ci au sein d’un vaste réseau de recherche interdisciplinaire et translationnelle, pour toujours mieux répondre aux attentes des patients et à la complexité des cas qui lui sont référés.

1 Les uvéites sont des maladies orphelines qui peuvent toucher tant le nouveau-né que le jeune adulte ou la personne de grand âge et nécessitent une prise en charge globale du patient sur le long terme.

Bio express

1960 Naissance à Sion
1980 Maturité latin-sciences au Collège de Saint-Maurice
1986 Diplôme de médecin de l’UNIL, suivi d’assistanat en médecine interne et en chirurgie, puis d’une spécialisation en ophtalmologie
1992 Titre de spécialiste en ophtalmologie
1993 Thèse MD sur le traitement différencié de l’oedème maculaire cystoïde
1993-1995 Fellowship de recherche National Institutes of Health, (NIH), Bethesda, Maryland
1995-1996 Fellowship clinique au Service d’ophtalmologie de la Pitié-Salpêtrière, Paris
dès 1996 Chef de clinique, médecin associé (2000), puis médecin adjoint (2006) à l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin
2000 Titre de spécialiste en ophtalmo-chirurgie
2003-2004 Cours avancé d’épidémiologie clinique et de statistique
2004-2017 Privat-docent et maître d’enseignement et de recherche de l’UNIL
2012-2016 Secrétaire scientifique de la Société suisse d’ophtalmologie
dès 2017 Professeur associé à la Faculté de biologie et e médecine de l’UNIL

Par: Véronique Jost/Communication FBM

TOP ^

Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 00
Fax +41 21 692 50 05
chuv-logo.svg