Jardena Puder

puder.jpg
© Patrick Dutoit, SAM

Version du 11 février 2016

Jardena Puder, professeure associée

Médecin spécialiste en médecine interne, en endocrinologie et en diabétologie, Jardena Puder s’intéresse à la prévention des maladies métaboliques, en particulier l’obésité et le diabète. Elle étudie les facteurs de risque, notamment le style de vie, les déterminants sociaux et le lien entre la santé mentale et métabolique chez l’enfant et l’adulte, dans une approche transgénérationnelle et interdisciplinaire. Médecin adjointe au Service d’endocrinologie, diabétologie et métabolisme du CHUV, elle a été nommée professeure associée à l’UNIL le 1er décembre 2015.

La prévention des maladies métaboliques complexes, et souvent chroniques, est au cœur de la démarche scientifique et clinique de Jardena Puder. La doctoresse développe, en plus de ses activités cliniques générales, différents cours en diabétologie et en obésité pédiatrique dans une perspective interprofessionnelle ; elle est aussi responsable médicale du programme DIAfit pour la Suisse romande, dirige la consultation de diabète gestationnel au CHUV et est impliquée dans le Programme cantonal Diabète.
Ses travaux de recherche se focalisent sur la prévention du diabète et de l’obésité, dès l’enfance. La scientifique a conduit plusieurs larges études multicentriques et interdisciplinaires. Ses travaux ont notamment permis d’identifier la complexité de l’obésité pédiatrique et ont mis en évidence l’impact des différents styles de vie, leurs liens et interactions mutuelles, ainsi que l’influence du genre, des facteurs psychosociaux et de l’environnement. Ses études ont également démontré l’importance des interventions précoces, ainsi que des mesures contextuelles et communautaires.

Pour les années à venir, Jardena Puder souhaite, en collaboration avec d’autres groupes de recherche, mieux caractériser l’impact épigénétique durant la grossesse et la petite enfance. Avec son équipe de recherche interdisciplinaire, elle désire mieux comprendre les interactions entre les maladies métaboliques et les facteurs psychosociaux, particulièrement le stress, la régulation des impulsions et des émotions (self regulation), le système de récompense et les fonctions cognitives. Cette approche large et transgénérationnelle, qui inclut la perspective de trajectoire de vie, ainsi que la famille – et pas seulement l’individu – vise à intégrer une guidance parentale et rapprocher la prévention et le traitement. Ceci devrait également permettre d’ouvrir de nouvelles perspectives et pistes, tant en matière de prévention que de prise en charge des maladies métaboliques chez l’enfant et l’adulte. Ainsi, Jardena Puder vise à réunir, fédérer et développer des activités cliniques dans ce domaine. L’impact clinique et politique de ses recherches ne fait aucun doute au vu du réel problème de santé publique que représente l’épidémie d’obésité pédiatrique et du diabète aujourd’hui.

Jardena Puder enseigne aux Universités de Genève et Lausanne, à des étudiants en médecine, en psychologie ou en sciences du sport. Elle a encadré plusieurs étudiants en Master et des doctorants. Elle est aussi active dans l’enseignement post-gradué. Elle a été récompensée par de nombreux prix et bourses, dont une bourse Marie Heim-Vögtlin, une bourse Bridge-Relève de la Fondation Leenaards et le Prix d’excellence en recherche clinique de la FBM.

Elle est l’auteur de chapitres de livres et d'une soixantaine de publications dans des revues scientifiques de référence, comme :

  • Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism (2000, 2001, 2003, 3 fois en 2005, 2006),
  • Diabetology (2008),
  • British Medical Journal (2010, 2011),
  • Obesity (2013),
  • International Journal of Behavioral Nutrition and Physical Activity (2013, 2015).

Bio express

1969 Naissance à Zurich
1994 Diplôme de médecin, Faculté de médecine, Université de Bâle
1995 Thèse de doctorat MD sur la maladie d’Alzheimer, Faculté de médecine, Université de Bâle
1995-1998 Médecin assistante dans le Service de médecine interne, puis dans le Service d’endocrinologie & diabétologie, Columbia-Presbyterian Medical Center, New York
1998 Diplôme américain en médecine interne (American Board of Internal Medicine, ABIM)
1998-2000 Médecin assistante (fellow) dans le Service d’endocrinologie, diabétologie & métabolisme, College of Physicians and Surgeons, Université de Columbia, New York
2000 Diplôme américain en endocrinologie, diabétologie & métabolisme (ABIM)
2000-2001 Cheffe de clinique, Service de médecine interne, Clinique universitaire médicale, Liestal
2001-2006 Cheffe de clinique, Service d’endocrinologie, diabète et nutrition clinique, CHU de Bâle
2003-2007 Bourse Marie-Heim Vögtlin, FNS
2004 Spécialisations FMH en médecine interne et en endocrinologie & diabétologie
2003-2011 Cheffe de clinique, Service d’endocrinologie, diabète et nutrition clinique, CHUV
2011 Bourse Leenaards Bridge-relève
2007-2015 Privat-docent, Université de Bâle, puis UNIL
dès 2011 Médecin adjointe au Service d’endocrinologie, diabète & métabolisme, CHUV
dès 2015 Professeure associée à la Faculté de biologie et de médecine, UNIL

Par: Caroline Ronzaud/Communication FBM

TOP ^

Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 00
Fax +41 21 692 50 05
chuv-logo.svg